Venir au monastère

On vient au Monastère du Gai-rire,
tout d’abord durant quatre jours, le temps d’une retraite d’automne pour goûter la spécificité de ce lieu et de l’enseignement dispensé.
Ensuite, si nous souhaitons revenir,
ce peut être …
– lors d’un séminaire ou d’une journée (séminaires clown, coupe de notre bois de chauffage, construction d’un bateau, journées vigne, etc.),
– en atelier d’initiation à l’iconographie ou à la calligraphie,
– en ermitage, pour un temps de réflexion,
– pour un temps de ressourcement, durant lequel nous retrouvons des personnes que nous connaissons ou non, familières de ce lieu, de toutes conditions sociales, de toutes religions ou fidèles à leur refus de toute religion,
– pour un conseil, une aide ponctuelle, quand nous sommes confrontés à un événement douloureux.