Tro Breiz à vélo

L’activité vélo, dans la nature, autour du Monastère du Gai-rire, est un prétexte à la Rencontre. C’est un temps de réunion dans la détente, dédié au partage. Plutôt que de pédaler dans la semoule, nous pédalons pour mieux nous rencontrer, mieux nous connaître et mieux nous apprécier.
Très accessoirement, cela oxygène un peu notre « carcasse » et nous entraîne à la persévérance.

« Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, … à bicyclette ! »  Y’avait Paulette, il y avait Paule, y’avait Odette !
Et ce n’était pas la compète !

monastere_gairire_frere_eric

frère Éric, responsable de l’activité vélo

Si tu es différent de moi, loin de me léser, tu m’augmentes.écrit Saint-Exupéry dans Citadelle.
En écho à notre marche de 400 km de l’été 1999 sur « les plus beaux chemins de St Jacques de Compostelle » et aux Voyages pour la Paix, en 2006 et 2007, sur les chemins d’Auschwitz-Birkenau, nous avons entrepris, depuis 2011, le « Tro Breiz » à vélo, pèlerinage breton qui se fait habituellement à pied, depuis le Moyen-Age, et relie 7 villes bretonnes autour des 7 Saints fondateurs de la Bretagne.

Ainsi chaque année, une étape de ce pèlerinage rassemble pour quelques jours, grands et petits, jeunes et vieux, sportifs et pantouflards, pour un temps de fraternité. La chaleur de notre partage évite à nos corps, à nos cœurs et à nos bicyclettes de rouiller.
Chacun peut y trouver sa place, sur un vélo normal, électrique, sur un tricycle, sur un tandem s’il est aveugle, ou accompagnant, photographiant, conduisant la voiture-balai, préparant le pique-nique. Nul besoin de savoir-faire, de robustesse ou de prime jeunesse, nous roulons ensemble et à notre rythme, tout en restant attentifs à ce et ceux qui nous entourent.

Art thérapie Clown

Les commentaires sont fermés.