Diaporama

Nous ne venons pas au monastère du Gai-rire pour pratiquer une activité.
Nous nous servons de chaque activité proposée pour nous voir fonctionner, sortir de nos habitudes névrotiques, apprendre à nous mettre au service de la collectivité.
Et, peu à peu, s’établit une fraternité.